?

Log in

 
 
18 November 2007 @ 06:10 pm
Fanfics rétives  
Pour une raison ou une autre, elles n’ont pas dépassé une phrase – ou 3000 mots. Certaines en sont restées au stade d’idée. Si un jour je suis courageuse ou inspirée ou les deux... j’essayerai peut-être d’en faire quelque chose.


Idées qui n’iront sans doute nulle part

Ce que Terrence veut
Pas vraiment besoin d’explication, c’était supposé faire partie de la série des Ce que... veut.

Cinq trucs que Lincoln n’a jamais dits à Veronica
Pas besoin d’explication non plus ;-)

Iceberg (A la surface)
Il y a longtemps, cinnamonly m’a dit qu’elle trouvait Sara "lisse". J’ai envie eu d’écrire un petit truc apparence/réalité. Ce n’est pas allé plus loin que l’idée et le titre.

Philadelphes
Depuis Sweet Caroline (au moins), voire depuis John Doe, j’avais en tête d’écrire quelque chose sur Reynolds et Steadman. Peut-être quelque chose se déroulant à Philadelphie parce que parfois, je peux être vraiment très littérale dans mes titres *g* (philadelphe = qui aime son frère/sa soeur). Ca n’a pas dépassé le stade d’idée, mais comme je suis têtue, j’ai utilisé le terme comme sous-titre pour la conclusion d’Equilibrium.

Sans titre / Ce qu’ils voient en Caroline
Un point de vue de Kellerman, Steadman, Kim et Michael sur Reynolds. J’ai oublié ce que j’avais en tête exactement.


Fanfics abandonnées

Les Chroniques de Marilyn
J’aurais voulu écrire une "vraie" chronique sur Michael, étant donné que Elle sait ne répond pas au schéma des autres fics de cette série. Mais je n’ai pas dépassé le titre – Pyromane – et une phrase :
Charles a raison, elle n’aurait jamais imaginé qu’il était du genre pyromane. Et pourtant.

J’avais également en tête une chronique sur Pope. Même chose : le titre – Allergique – et une phrase :
Il éternue à chaque fois qu’il la voit : ça lui fend vraiment le coeur.


Evidemment
Premier essai de (court) crossover avec Le Caméléon. Parker et Abruzzi. J’ai écrit environ 150 mots et... c’est tout.
« Dis-moi que c’est du sang de boeuf, » demande-t-elle en regardant le sang brunir et cailler sur ses chaussures et sur l’ourlet de son pantalon en lin blanc.
Il regarde les marques brun-rouge et sourit.
« C’est du sang de boeuf. »


Origami Boys
Deuxième essai de crossover avec Le Caméléon. Si vous vous souvenez du pilote de cette série, Jarod a également donné dans l’origami (soit dit en passant, si quelqu’un me dégotte un Onyssius dans la mythologie grecque...). Michael et Jarod papotant, pré-série pour Prison Break, au moment où Michael prépare son plan.
J’ai écrit environ 700 mots avant de me rendre compte de deux trucs. D’une part, je n’avais pas d’histoire, ce qui est gênant. D’autre part, j’avais en tête de faire discuter un type ouvert comme une huître (Michael) avec un type que j’ai envie de faire taire (Jarod – je ne supporte pas Jarod). Sans surprise aucune, ça n’a pas marché.
La personne habituelle, c’est Ainsley : vingt-cinq ans à ce qu’elle affirme, sans doute moins en réalité sous son maquillage ; sourire avenant et regard intéressé mais non insistant ; pantalon noir strict et blouse blanche décolletée ; loquace juste comme il faut et discrète juste quand il faut.
Ce soir, c’est... « Jarod. » ... bien plus masculin qu’Ainsley, plus âgé, aussi souriant, aussi intéressé (mais sans doute pas pour les mêmes raisons), aussi noir et blanc (mais boutonné jusqu’au col) et, semble-t-il, aussi au courant de ses préférences qu’Ainsley. « Scotch pur malt ou club soda ?



Textes pour lesquels il faudrait que je me remue et fasse quelque chose parce que franchement...

Trois situations ambiguës
Trois situations pas très nettes entre Lincoln et Sara. C’était une provocfic – si je puis dire – pour répondre aux ignominieuses accusations selon lesquelles je serais une shippeuse Lincoln/Sara non avouée *g*
Environ 500 mots écrits et des idées pour seulement deux situations. En dépit des derniers développements dans la série, je n’ai pas tout à fait renoncé à celle-ci. C’est à ça que servent les univers alternatifs.
« Je ne vois vraiment pas de quoi. » Au moment même où elle finit de parler, elle se rend compte de ce que sa remarque peut avoir de dépréciateur, mais Lincoln ne bronche pas. Pas même un merci beaucoup ironique et c’est pile ce qui attire son attention. « Lincoln... ? » Elle le regarde par-dessus son épaule. « Il aurait eu des raisons dans le passé d’être jaloux ?


Vingt mots pour Sucre
Ils sont commencés depuis plus d’un an et il m’en manque quatre sur les vingt. Là, ce n’est même plus de la paresse, il faudrait inventer un nouveau terme.
05. direction : Avant qu’il ait pu décider s’il doit aller à droite ou à gauche, le bleu le pousse en avant. C’est caractéristique de la façon dont les choses se passent avec Michael : quand Sucre pense avoir compris, les choses prennent une direction complètement différente.


No Man’s Land
Edit 25/05/2008 - Celle-ci a été écrite en anglais : No Man's Land.
Michael/Lincoln (niennanou et alohomoraa adorent quand je dis ça *ironie*).
Environ 950 mots mais, si ça va quelque part, ça sera sans doute sous forme de deux ficlets parce que j’ai écrit quelques paragraphes avec deux atmosphères différentes. Ou alors il faudrait que je me lance dans quelque chose de long et compliqué et... voilà, quoi :-p
Il y a un no man’s land, une zone soigneusement délimitée qu’ils ne sont ni l’un ni l’autre supposés franchir. L’accord tacite étant que si l’un d’eux déroge, l’autre est autorisé à faire de même dans des proportions égales. Oeil pour oeil, dent pour dent, en somme.


Prequel à Clair-obscur ou point de vue de Michael
Pas le début d’un mot écrit, c’est juste une idée qui revient de temps en temps. La faute de virginiegalaad qui m’avait demandé si, dans Clair-obscur, la relation Lincoln/Veronica était menée en parallèle à la relation Michael/Lincoln : quid du point de vue de Michael sur Veronica, Lisa, voire, dans un autre ordre d’idée, sur LJ ?

Intégrité structurelle
C’était au départ le début d’Equilibrium. Sauf que je perdais complètement de vue le prompt et le but de la fanfic et que ça devenait beaucoup trop long. J’ai essayé de réutiliser le texte pour le transformer en histoire (non slash ;-)) sur la jeunesse de Michael et Lincoln, mais comme je ne savais vraiment pas où j’allais, je me suis arrêtée en cours de route. Un peu perdue *g*
Environ 3500 mots écrits, donc ce serait quand même bien que je me secoue pour essayer d’en faire quelque chose de lisible.
Ironique que quelqu’un d’aussi instable soit un pilier, n’est-ce pas ? Mais il s’est construit grâce, pour, autour, malgré, en opposition à Lincoln. Lincoln est son pilier, son pivot, sa pierre de touche et son (anti) référence.
Quand Lincoln lui fait part de ses doutes, Michael hausse les épaules et les ignore. Il prétend que les fondations sont plus solides qu’il n’y paraît : l’édifice peut bien parfois vaciller, avoir du jeu, mais il ne se craquelle pas et reste debout. Les métaphores architecturales agacent Lincoln. Il a juste envie de rétorquer que l’édifice relève du château de sable et qu’il ne survivra peut-être pas à la prochaine bourrasque.


Vous revoir – sous-titre à définir
Edit 25/05/2008 - Le début a été posté sous forme de ficlet indépendante : Vous revoir - Circonvolutions.
Michael/Sara. alohomoraa m’avait mis en tête d’écrire ce qu’il se passait juste après Writer’s Cut. Ne m’obligez pas à expliciter, que voulez-vous qu’il se passe juste après Writer’s Cut ! C’était supposé être relativement complaisant et PWPien : j’ai environ 800 mots et, bien sûr, pas l’ombre d’un PWP. Ceci étant dit, même chose que pour les Trois situations ambiguës : je n’ai pas tout à fait renoncé à en venir à bout.
Le truc à propos de la mémoire sensorielle ? Elle vous joue les pires tours. Par exemple, il ne lui faut pas grand-chose, il semblerait qu’un effluve délicat lui suffise, pour ressortir, déconditionner, déballer, décompresser des souvenirs soigneusement catalogués, les extraire de cette circonvolution de cerveau et vous les balancer dessus. Sans avertissement, sans ménagement, sans mansuétude.



Voilà. Donc, j’ai passé une heure cette après-midi à écrire ça au lieu de me mettre à ma fic pour l’échange...
 
 
Current Mood: guiltyguilty
 
 
 
The Good, The Bad and The Lanathelana on November 19th, 2007 01:30 am (UTC)
Oh, I love all these references to Steadman and Reynolds. I really need to go through the genfic you have already written once I find the time :D

And

Cinq trucs que Lincoln n’a jamais dits à Veronica

I have always had a soft spot for 5 things stories and for backstory on Lincoln/Veronica.

(philadelphe = qui aime son frère/sa soeur)

Heh :)

Le Cameleon, that's The Pretender, right? I only know it vaguely, I don't think I have ever seen a whole episode of it, but I always adored Ms. Parker.

Origami Boys

Coolest. Title. Ever. :D

Speaking of which, have you ever seen the tv show John Doe by any chance? The show that "Lincoln" was on before Prison Break?

Lincoln/Sara... I always had a soft sport for them. From what I can remember some really good fic used to be written about them.


Ils sont commencés depuis plus d’un an et il m’en manque quatre sur les vingt.


For some reason that cracks me up. A lot :D

long et compliqué

I like the sound of that :)

point de vue de Michael sur Veronica, Lisa, voire, dans un autre ordre d’idée, sur LJ ?

Me like the sound of that!

trop long

I never believed in that concept. How/what on did you get lost?

Donc, j’ai passé une heure cette après-midi à écrire ça au lieu de me mettre à ma fic pour l’échange...

Structuralizing is half the fun. I think writers should do that every fews months and then come back a year later and laugh at all the stuff they didn't writer :D
Clair de Lune: origami - canardclair_de_lune on November 19th, 2007 09:16 pm (UTC)
Oh, I love all these references to Steadman and Reynolds.

Thanks! I've never really written anything about Reynolds and Steadman - not yet, at least. There are tidbits in a couple of stories, but nothing more.

Le Cameleon, that's The Pretender, right?

Yes, exactly. Thing is, I didn't like Jarod - post-season 2 Jarod, at least: Parker was way more fun. I'm lucky with Prison Break because I like most of the main characters (I ridiculously like some of them): it helps when writing fics :-p

I've seen a few episodes of John Doe, but I've never got into it, and to be honest, I can't remember a single story line. I think the show never had a proper ending, though?

lol, Lincoln/Sara... Actually, because of two fics I wrote (two perfectly innocent fics, may I say), a few people on my flist used to tease me and pretend I'm a closeted Lincoln/Sara shipper. Which I'm not BTW. I intended to write a small thing to ruffle their feathers, but haven't done it. For now *g*

I never believed in that concept. How/what on did you get lost?

Well, it was not "too long" per se. The story - Equilibrium - is a second take on the same prompt as Clair-obscur/Twilight and has three parts: A build-up of Michael fascination/obsession/yearning/whatever for Lincoln during his youth, let's say 'til college - A somewhat slashy scene - A short conclusion.
My initial first part was way too long and detailed, and it made the fic unbalanced (unbalanced? not sure it's the right word). Not to mention it was't really going slashy, which was quite a problem since I had been prompted for a Michael/Lincoln story *g*

Structuralizing is half the fun. I think writers should do that every fews months and then come back a year later and laugh at all the stuff they didn't writer :D

Oh, I'm already laughing. Sort of. Because I have a bad case of writer's block and lots of these ideas are nothing but wishful thinking :-p
The Good, The Bad and The Lana: smilie priyankathelana on November 19th, 2007 09:25 pm (UTC)
I've seen a few episodes of John Doe, but I've never got into it, and to be honest, I can't remember a single story line.

Yeah, it wasn't really that great of a show. It's just amusing because "Lincoln" is such a different character there :D I just mentioned it because the setup kinda reminded me a bit of Pretender (and I say that as somebody who didn't really know either show :D).

lol, Lincoln/Sara... Actually, because of two fics I wrote (two perfectly innocent fics, may I say), a few people on my flist used to tease me and pretend I'm a closeted Lincoln/Sara shipper. Which I'm not BTW. I intended to write a small thing to ruffle their feathers, but haven't done it. For now *g*

LOL :D

I always liked Lincoln/Sara interaction on the show Like going way back to their very first scene in English Fitz and Percy. The one where she gives him his exam to confirm that he is fit to be executed. They just seemed to have a very nice and natural rapport.

One of my favorite Lincoln/Sara pieces (probably hopelessly out of character by now) is this one. Probably because of all the cool underlying Michael/Lincoln resentment. *g*

Not to mention it was't really going slashy, which was quite a problem since I had been prompted for a Michael/Lincoln story *g*

Well, since you already fullfilled the prompt, you could always post the other thing you have as a pure Gen story now :D *uses hypnotizing voice* Gen is gooooooood. Gen is goooooood :D

Oh, I'm already laughing. Sort of. Because I have a bad case of writer's block and lots of these ideas are nothing but wishful thinking :-p

Wish I could help, but based on experience with other writers block having friends I don't seem to have a good hand for helping people overcome it :D
Clair de Luneclair_de_lune on November 20th, 2007 05:02 pm (UTC)
I just mentioned it because the setup kinda reminded me a bit of Pretender

Yep. Same here. That's probably one of the reasons I didn't click with the show. If I remember correctly, it aired in France right after or around the end of The Pretender, and I just thought "pleaaase, not again" :-p

Well, since you already fullfilled the prompt, you could always post the other thing you have as a pure Gen story now

It was/is my intention... except I don't have an ending for the story. I wrote 3500 words, which is more than a lot of my completed fics, and I absolutely don't know what to do with them *shakes head*

*uses hypnotizing voice* Gen is gooooooood. Gen is goooooood :D

lol. I totally agree.
The Good, The Bad and The Lanathelana on November 20th, 2007 05:06 pm (UTC)
3500 is ways too much to be put to waste :) Maybe you could send it to some other author and brainstorm about it together. I think mooyoo does beta and she has done a lot of Gen. Maybe she has some ideas about how to properly end a Gen story :)
Clair de Luneclair_de_lune on November 20th, 2007 05:29 pm (UTC)
Um... these 3500 words are written in French *g* I usually write in French and sometimes I translate the fic (and have it proof-read because my "real" English is quite messy). I won't bother to translate if I'm not even sure I ever finish the story. I'll probaby try to get back to it later, though. Maybe bug one my French beta with it :-p
The Good, The Bad and The Lanathelana on November 20th, 2007 05:32 pm (UTC)
Ah, that's different then. I do hope that you'll post it eventually. I'll probably try to read it even though my French sucks and I have to keep a dictionary open on the side.

I tried reading a French PB story once and it was quite amusing. I think I still have the most somewhere where I was trying to guess the contents and various French flisters came by and helped me :D

It was a rather amusing group activity :D
The Good, The Bad and The Lana: smilie priyankathelana on November 20th, 2007 05:34 pm (UTC)
Hah, here it is. Thelana's guessing game :D
Clair de Luneclair_de_lune on November 21st, 2007 05:25 pm (UTC)
The things we do for our tv shows... :-p I started to read stories in English years ago (Quantum Leap published novels) because their translations were either quite weird or totally non-existent.

I think you did very well with your guessing game *g* Some of the things you didn't understant by yourself were slang, idioms, etc. Idioms and colloquial language are my nightmare (um... along with tenses), it's difficult to get them, not to mention understand the nuances.
Your saying some words are "pretty", even though they mean not so plesant things, cracks me up ;o) I'm not poking fun at you, huh: sometimes, I'm in the same boat with English words. They sound so nice, but when you look them up...