?

Log in

 
 
24 October 2007 @ 07:31 pm
Prison Break - Position d’infériorité  
Titre : Position d’infériorité
Auteur : clair_de_lune
Pairing : Michael/Mahone
Spoilers : 3.01
Avertissement : Slash
Rating : PG-13
Résumé : Il n’est pas naïf : il a de nombreux défauts, mais il y a longtemps que la naïveté n’est plus l’un d’eux. Aussi, ne se leurre-t-il pas en imaginant qu’il s’agit d’autre chose que d’une sorte d’attirance basée sur un mélange de haine et de fascination.
Notes : Parce que quelqu’un sur ma friends list a suggéré un peu de Michael/Mahone et bien que ce ne soit vraiment pas (mais vraiment pas, hein) ma tasse de thé, je suis apparemment faible et incapable de résister à un challenge. La fic a été initialement écrite en anglais (version originale) : merci à niennanou pour la beta-lecture de la traduction en français.


Ce n’est jamais allé aussi loin avec Oscar Shales.

Certes, c’est allé relativement loin avec Oscar Shales – il a tué le type, après tout – mais pas si loin. Et certainement pas de cette façon. Parce qu’aussi malin qu’il ait été, Shales n’a jamais eu le cerveau de Michael. Quelle que soit la prépondérance qu’il ait pu prendre dans les dossiers et l’existence d’Alex, il n’a jamais été aussi essentiel que Michael l’est à présent. Et malgré toutes ses provocations et ses menaces, il n’a jamais poussé Alex à vouloir... quelque chose qu’Alex n’est pas certain de souhaiter identifier – quoi que cela puisse être.

Il veut Michael... il veut que Michael l’aide à sortir de là. Mais il veut aussi comprendre Michael, voir comment son esprit fonctionne, l’observer tandis qu’il planifie, réfléchit et manigance. Le genre de truc qu’Alex ne pouvait pas réellement étudier tant qu’ils avaient ce rapport chasseur/proie. Ca devrait être intéressant, maintenant qu’ils sont enfermés ensemble et vont devoir compter l’un sur l’autre – parce qu’ils vont devoir compter l’un sur l’autre, quoi qu’en pense Michael.

Il veut que Michael abandonne cette foutue attitude supérieure, il veut le voir faire preuve d’un peu de faiblesse, d’une touche de vulnérabilité. Il a été envahi par un agréable sentiment de pouvoir en voyant l’expression sur le visage de Michael juste après l’affrontement dans la cour. Un sentiment de pouvoir, et une vague de soulagement : c’était la preuve claire et nette que Michael a effectivement besoin de son aide. Il veut désespérément l’entendre demander, plaider et supplier de dix façons différentes. Il arrive presque à imaginer les mots murmurés avec rage, suivis de petits reniflements de dédain.

Il veut le saisir et l’atteindre. Il veut être sûr que cette fois, Michael ne lui échappera plus, ni physiquement, ni intellectuellement. Il veut se glisser en lui – et arrivé à ce point, Alex ne se donne plus la peine d’essayer d’ignorer le double sens de ses propres réflexions. Il n’en est pas absolument sûr, mais il a le vague sentiment qu’il entend cela de façon à la fois métaphorique et littérale.

Il n’est pas naïf : il a de nombreux défauts, mais il y a longtemps que la naïveté n’est plus l’un d’eux. Aussi, ne se leurre-t-il pas en imaginant qu’il s’agit d’autre chose que d’une sorte d’attirance basée sur un mélange de haine et de fascination. Pas que ça fasse disparaître la sensation, ceci étant dit. Ca flotte à l’arrière de son cerveau, ça pèse au creux de son estomac, ça lui pique le bout des doigts. Ca lui donne envie d’attraper, pousser et faire plier Michael sous sa volonté. Il a besoin de le dominer d’une façon ou d’une autre, et ce n’est pas bon – avoir besoin de quelque chose n’est jamais bon, ça vous place toujours, toujours, en position d’infériorité.

Mais il n’en saisit pas moins Michael, parce que Michael se tient là avec un petit rictus, souriant et provoquant, et Alex est incapable de maîtriser la pulsion qui l’envahit. C’est peut-être à cause de Michael lui-même, ou à cause du manque de médicaments, ou c’est peut-être un mélange des deux ; ça ne change vraiment rien à l’histoire. Il le pousse dans le recoin le plus sombre de sa cellule, et le plaque contre le mur, ses mains lui agrippant douloureusement les poignets. Il est étonné de ne pas rencontrer de résistance, pas la moindre opposition ni même une once de protestation et, pendant quelques secondes, il pense que Michael est encore sous le coup de ce qu’il s’est passé dans la cour, incapable de réagir. Il libère son poignet droit mais Michael ne bouge pas, ne cille pas ; il se contente de le regarder et d’attendre. Avant de réaliser ce qu’il est effectivement en train de faire, Alex le saisit par la mâchoire et l’embrasse, écrase la bouche sous la sienne et mord brutalement dans la chair. La respiration de Michael se fait un peu plus laborieuse, mais il n’essaye pas de l’arrêter ni de se dégager. Au contraire, il écarte les lèvres, laisse la langue d’Alex passer entre ses dents ; il pose sa main libre sur la hanche d’Alex et y enfonce les doigts. Il ne rend pas le baiser, il ne participe pas réellement, mais il est à deux doigts de la faire. Il se retient et Alex sait que c’est délibéré ; c’était une provocation, une incitation à exiger davantage. Il attire Alex un peu plus près et encore un peu plus, jusqu’à ce qu’il se trouve écrasé contre le mur, jusqu’à ce qu’ils soient étroitement plaqués contre l’autre, muscles tendus. Alex peut sentir et goûter la transpiration et la poussière sur sa peau – rien de particulièrement agréable, a priori – et il plonge un peu plus profondément dans sa bouche, à la recherche d’une autre saveur.

Il y a un changement dans l’attitude de Michael ; il relève légèrement le menton et presse ses lèvres contre celles d’Alex. C’est subtil et contrôlé, mais Alex se complaît dans la sensation. Il l’a physiquement capturé ; c’est au moins une victoire, même s’il n’est pas sûr de savoir d’où vient cette soudaine bonne volonté.

Quand il recule finalement, il lève la tête et croise le regard de Michael. Le petit rictus si parfaitement caractéristique est de retour – il n’a pas dû disparaître plus de quelques secondes – et les yeux de Michael pétillent d’amusement.

« Ca sera tout, Alex ? Ca te suffira comme remerciement ? Ou bien y a-t-il autre chose dont tu aurais envie, ou besoin ? »

En cet instant précis, il y a tout un tas de choses dont il a envie ou besoin. Aucune dont il est prêt à accepter l’idée. Il serre les poings, pince les lèvres et considère Michael d’un oeil glacial.

« Je te le ferai savoir, si c’est le cas, » rétorque-t-il. Ils sont tous deux conscients qu’il vient de perdre cette bataille, cependant. Inutile d’essayer de le nier.

Avoir besoin de quelque chose n’est jamais bon.

-FIN-


21/09/2007 pour la version originale, 21/10/2007 pour la traduction


Post scriptum
En dépit des apparences, cette fanfic a été écrite avant le 3.04 ;-)
Oh, et je déteste le titre. Vraiment. Je n’aimais déjà pas beaucoup le titre original, The Weaker Position, mais sa traduction décroche le pompon *grin*
 
 
Current Mood: optimisticoptimistic
 
 
 
virginiegalaad: Mike inquietvirginiegalaad on October 24th, 2007 08:13 pm (UTC)
C'est amusant de la lire en français après l'avoir en anglais (je ne sais pas pourquoi, mais c'est bizarre).
Michael est tout de même une véritable peste (je visualise le petit rictus qui va avec; réf. épisode de l'émeute, où il sort à Sucre : "pire que l'idée de perdre Maricruz" ou quelque chose comme ça *grin*).
Il n'empêche que la scène du 3x04 s'accorderait bien à ce passage (c'est bizarre que c'est la seule chose que j'ai retenu de cet épisode, outre l'horrible chose).

Il faut que je lise les deux autres en anglais, mais j'ai encore du mal avec le Michael/Sara (et après du Mike/Linc, il me faut ma dose de ship, c'est un cercle vicieux :-), je les lirai ce week-end).
Clair de Lune: pb - michaelclair_de_lune on October 27th, 2007 01:49 pm (UTC)
Ca a été bizarre à traduire. Je ne sais pas si c'est effectivement le cas, mais j'ai la sensation que ce n'est pas écrit comme je l'aurais écrit directement en français. C'est peut-être pour ça que je n'avais pas l'intention de la traduire. Mais je n'arrive à rien et je m'ennuiiiiiie des personnages, donc... o_O

j'ai encore du mal avec le Michael/Sara (et après du Mike/Linc, il me faut ma dose de ship, c'est un cercle vicieux :-)
C'est amusant parce que quand j'écris, je fonctionne souvent comme ça : je "compense" en passant d'un genre à l'autre - un drabble tordu sur Michael et T-Bag écrit en même temps qu'Au fil de l'eau ou au contraire Félicité écrite juste après Clair-obscur...
Le plus triste dans l'histoire, c'est que je trouve le PWP Michael/Lincoln plus réussi que le Michael/Sara :-( Et moins déprimant, mais ça, c'est encore autre chose.
~Camille-Miko~camille_miko on October 25th, 2007 12:17 pm (UTC)
Il se passe quoi dans l'épisode 3.04 ? ^^

J'aime bien ^^ Je suis pas une fan du Michael/Mahone parce que les ressorts sont trop simples, et d'un autre côté, parce que j'ai le sentiments qu'ils s'étripperaient *vraiment* en moins de 24h. Néanmoins... Ta fic donne de la motivation envers ce couple ^^

(Tu deviens une vraie yaoiste ^^ Sisi ^^)
Clair de Luneclair_de_lune on October 27th, 2007 01:55 pm (UTC)
Tu deviens une vraie yaoiste ^^ Sisi ^^)
[psycho-rigide] Slasheuse ;-) [/psycho-rigide]
Et non-non : j'aime bien le sub-text, c'est amusant à petites doses, mais je préfère le texte.

Il se passe quoi dans l'épisode 3.04 ? ^^
Un plaquage au mur avec un Mahone envahissant vraiment l'espace personnel de Michael - sauf que bien sûr, ça ne s'achève pas de la même façon que dans la fic. Ne rêve pas *grin*

Je suis pas une fan du Michael/Mahone
Moi non plus, c'était un 'tit défi personnel. Je comprends le pourquoi, mais je n'adhère pas.
Et pis, je n'aime pas du tout Mahone lui-même, donc ça ne me facilite pas les choses. J'étais pleine de bonnes intentions à son égard au début de la saison 2, mais elles se sont rapidement envolées.
~Camille-Miko~camille_miko on October 27th, 2007 02:49 pm (UTC)
Certes, certes. Yaoiste n'est censé être que par les manga, les livres, ... Mais j'ai une tendance à estimer que "yaoi" peut s'appliquer à tout ce qui se joue entre deux mecs pour des fangirls ^^

Oooooh... C'est dommage que ça ne se finisse pas comme ta fic. Mais, en effet, c'est amusant, parce que Mahone met beaucoup les gens à distance.

J'aime pas Mahone, mais... Son personnage est très bien créé et mêné. On le découvre peu à peu. C'est pas un gentil tout lisse, donc c'est déjà ça...

(J'ai beaucoup aimé le premier épisode de Jeudi où ils disaient pour étouffer la cassette qu'ils devaient faire tout ce qu'ils voulaient, même faire cramer un forêt en Californie. Ca colle tellement bien à l'actualité)
Clair de Lune: pb - michael3clair_de_lune on October 28th, 2007 03:46 pm (UTC)
Mais j'ai une tendance à estimer que "yaoi" peut s'appliquer à tout ce qui se joue entre deux mecs pour des fangirls ^^
J'ai découvert le terme slash il y a une bonne quinzaine d'années, appliqué au fandom de Star Trek : même si j'ai rarement eu l'occasion de me l'appliquer, les habitudes ont la vie dure et je suis attachée à l'expression *grin*

J'aime pas Mahone, mais... Son personnage est très bien créé et mêné.
Tout le contraire en ce qui me concerne :-p Il y a des personnages que j'aime détester (T-Bag saison 1 au hasard, j'adorais T-Bag saison 1), mais ce n'est pas le cas de Mahone. Je n'ai pas aimé ce qu'ils ont fait du personnage. Je radote parce que j'ai déjà dû le dire quinze fois, ça aurait pu en faire un adversaire coriace mais honnête pour Michael (d'ailleurs tant que j'ai cru que ce serait le cas, j'ai apprécié le personnage) étant donné que dans le genre prêt à tout, il y avait déjà Kellerman. Or... non : même si ses motivations sont différentes et malgré le côté némésis, juste un autre méchant. Qui en plus me porte sur les nerfs sans que je puisse dire exactement pourquoi :-p

Oooooh... C'est dommage que ça ne se finisse pas comme ta fic.
Si c'était diffusé sur une autre chaîne, peut-être... ^__^
~Camille-Miko~camille_miko on October 29th, 2007 11:16 am (UTC)
Une bonne quinzaine d'année ? Mais tu as quel âge ? Je sais que je suis très précoce par rapport aux yaoistes (20 printemps dont 9 au service du "dieu" yaoi ^^; ), mais là... Je suis plus ^^;

Je trouve que Mahone change des gentils fédéraux qui finissent par s'accoquiner avec le gentil-en-fuite ou des méchants fédéraux-sans-coeurs-sans-failles. A la limite, je le préfère à Kellerman.

Pas sûre... Je pense pas que ça serait passé aux U.S. (malheureusement, hein ^^)
Clair de Lune: still moonlightingclair_de_lune on October 29th, 2007 11:34 am (UTC)
Je suis vieille. Un peu de respect pour mon grand âge ^^
Ceci étant dit, je n'ai pas dit que je *souscrivais*, juste que je connaissais le terme ;-)

Pas sûre... Je pense pas que ça serait passé aux U.S. (malheureusement, hein ^^)
HBO, au hasard...
~Camille-Miko~camille_miko on October 29th, 2007 11:42 am (UTC)
Pas de soucis, grand-mère ^^
Pour connaitre le terme depuis grosso modo 15 ans, il faut quand même avoir actuellement entre 25 et 30 ans... Au moins ^^

Je trouve que "slash" est bien plus neutre que "yaoi", mais les habitudes, hein...

*zieute ce qu'à fait HBO* C'est vrai qu'avec quelque chose d'aussi trash que OZ, ils auraient pu oser, eux. Rêvons pas trop quand même... Ca reste pas mal épisodique les séries où l'homosexualité masculine (ou l'homo-érotisme) est présente, où ça marche d'un point de vue des audiences et où c'est pas caricatural.
Clair de Luneclair_de_lune on November 3rd, 2007 11:09 am (UTC)
La fangirlitude transcende les années, mon petit (non, quand même, je ne suis pas si vieille pour t'appeler ainsi *grin*) Avec un peu de chance, elle se fait juste un peu moins hystérique.
Quoi qu'en y réfléchissant, je n'ai jamais été une fangirl hystérique o_O

Je citais HBO pour Oz, effectivement, mais aussi pour Six Feet Under.
~Camille-Miko~camille_miko on November 3rd, 2007 02:31 pm (UTC)
Je suis pas sûre que ça se calme avec le temps... Il n'y a qu'à voir les fandoms ^^;

Je connais mal Six Feet Under, je sais juste qu'il y a un couple gay dedans ^^;
nickki_crane on October 27th, 2007 10:21 am (UTC)
J'avoue que l'idée générale de cette fic m'a au départ un peu étonnée, comme celle de "Clair-obscur". Attention, je n'ai pas dit que j'étais dégoûtée ou quoi que ce soit d'autre, loin de là.

J'admire ta façon de décrire les choses et plus particulièrement la relation Michael/ Mahone. En fait, ce que j'aime dans tes fic, c'est qu'à chaque fois, j'envisage les personnages différemment. Et puis aussi, je reste bouche bée devant ton talent d'écrivain.
Clair de Lune: pb - michael mahoneclair_de_lune on October 27th, 2007 01:52 pm (UTC)
Le slash dans Prison Break ne m'a jamais étonnée (avec un casting essentiellement masculin et dans un tel environnement, c'était couru d'avance, je m'y attendais y compris en ce qui concerne Mahone). En revanche celui relatif à Michael et Lincoln... ça, ça a été une surprise. Pour le moins.

Je te rassure, je "n'envisage" pas Michael et Mahone ainsi *grin* C'était plus un défi et un exercice d'imagination.
Le slash a été mon jouet de l'été (ou depuis l'été), je n'en avais jamais écrit avant Clair-obscur : il faudra, c'est selon, blâmer ou remercier camille_miko ;-)
~Camille-Miko~camille_miko on October 27th, 2007 02:50 pm (UTC)
C'est "remercier", le mot qu'il faut ^^
Cursed Angelchoupine on December 27th, 2007 08:20 pm (UTC)
J'aime la conclusion : " Avoir besoin de quelque chose n’est jamais bon. " C'est vrai. On devient dépendant, ça provoque la colère et ... m*rde ! Je deviens accro à ce que tu écris ! XD
Clair de Lune: pb - michael mahoneclair_de_lune on December 29th, 2007 03:39 pm (UTC)
lol, merci. J'espère juste que tu ne deviendras pas aussi... étrange que Mahone en cas de sevrage ;-)
mouscoco on January 27th, 2008 09:41 pm (UTC)
Alors moi je suis completement scotchee. Bravo si je ne me trompe pas, c'est le premier PB que je lis......a nan rectification c'est le 2eme^^

Mais c'est celui la qui me restera le plus a l'esprit.
A la base je ne regarde pas la serie (je regarde depuis la saison 3 sur M6^^) donc toute la saison 2 m'est passer sous le coude, ainsi je ne connais pas tres bien Mahone. De ce que je vois de lui, il m'a l'air sympathique (ou serait-ce une sorte d'attirance que j'ai pour les hommes casses?) et je n'ai aucun grief contre lui. Alors le couple A/M est venue pour moi comme une evidence (plus meme que le L/M que je trouve un peu trop convetionel).

J'aime beaucoup la dimension que tu donnes a ce couple. Alex qui veux a tout prit donimer Michael corps et ame est pour moi dans la continuite de l'histoire et j'aime sa facon de reflechir.

Si l'idee de refaire une autre fic sur ce couple te viens a l'esprit, la laisse pas passer^^
Clair de Lune: pb - michael mahoneclair_de_lune on February 3rd, 2008 04:53 pm (UTC)
Réponse à retardement
Désolée d'avoir été un peu longue à te répondre.

plus meme que le L/M que je trouve un peu trop convetionel
Hum, conventionnel, vraiment ? o_O Je sais que ce genre de pairing semble être à la mode, mais de là à dire qu'ils sont conventionnels...
Répandu, oui sans doute, encore qu'il y a en fait beaucoup, et de plus en plus, de fics Michael/Mahone, il suffit de faire un tour sur pb_slash ;)

Je trouve le pairing Michael/Mahone assez convenu (la dynamique proie/chasseur, c'est pas nouveau :-p) et je n'aime pas Mahone, mais je voulais voir si j'arrivais quand même à quelque chose.

Si l'idee de refaire une autre fic sur ce couple te viens a l'esprit, la laisse pas passer^^
C'est vraiment gentil, mais je doute de trouver l'inspiration pour un deuxième essai :-p Celui-ci avait déjà été assez laborieux.
Ceci étant dit, sur ce même pairing, si tu ne l'as pas encore lue, je te suggère Les monstres ne dorment pas par alohomoraa.

Merci beaucoup pour le feedback et ravie que la fic t'ait plue :-)
i'd rather be sleeping: i came to drag you downcleopancake on February 18th, 2008 04:53 pm (UTC)

Je cherchais un Michael/Mahone de qualité, et je n'ai pas été déçue, merci! ^o^
Tu as bien cerné les personnages et c'est quelque chose que j'adore dans les fanfictions.
Dommage que tu ne sois pas une fan du couple parce que j'en aurais lu d'autres avec plaisir :)
Clair de Lune: pb - michael mahoneclair_de_lune on February 18th, 2008 09:37 pm (UTC)
Merci :D
Auto-promo : ce n'est pas du slash et ça date un peu, mais j'avais également écrit une petite vignette au début de la saison 2 : Intimes - à un moment où j'appréciais encore Mahone ;)
i'd rather be sleeping: i came to drag you downcleopancake on February 18th, 2008 11:45 pm (UTC)
Haha c'est pas grave, je crois que je lis plus de het que de slash!^^
Par contre le lien ne marche pas, désolée :S
Clair de Lune: cj - aieclair_de_lune on February 19th, 2008 02:50 pm (UTC)
Oups, désolée. Je réessaye : Intimes.

Edited at 2008-02-19 02:50 pm (UTC)
(Anonymous) on June 14th, 2008 05:34 pm (UTC)
J'apprécie vraiment cette fic, elle rend bien la personnalité de Mahone et personnellement, j'adore le couple Mahone/Scofield ^_^
J'éspère juste que ceux qui aiment aussi ce couple feront des fics sur eux =D Sachant qu'il ne doit y en avoir que 2 ou 3 en français actuellement, du moins, celles que j'ai trouvé.. :s
Bref, j'adore ta fic, bonne continuation ! <3
Clair de Lune: pb - michael mahoneclair_de_lune on June 14th, 2008 09:54 pm (UTC)
J'éspère juste que ceux qui aiment aussi ce couple feront des fics sur eux =D Sachant qu'il ne doit y en avoir que 2 ou 3 en français actuellement, du moins, celles que j'ai trouvé.. :s

Je crains de ne pas contribuer à augmenter leur nombre. J'ai écrit celle-ci pour "voir si j'y arrivais", mais ce n'est vraiment pas mon pairing de prédilection :-p

Quoi qu'il en soit, je suis ravie que la fic t'ait plu et je te remercie pour le feedback. Ca fait plaisir de recevoir des commentaires sur des histoires plus anciennes :D