?

Log in

 
 
10 March 2007 @ 03:56 pm
Prison Break - Monopoly vs Mastermind  
Titre : Monopoly vs Mastermind
Auteur : clair_de_lune
Fandom : Prison Break
Spoilers : Saison 1
Public : Tout public
Disclaimer : Pas à moi. Je les emprunte pour quelques lignes et les rends juste après.
Notes : Ecrit à partir d’un titre fourni par alohomoraa (cf. ce post). J’ai juste interverti les deux termes parce que ça m’arrangeait ^^
C'est vraiment vraiment court. Celle écrite à partir de "Minuit six dans une prison" a une longueur un peu plus décente ;-)


Toute comparaison déplacée mise à part, c’est une sorte de jeu entre eux.

-O-


La prison est comme un tableau de jeu de société pour John. Son Monopoly très particulier. Certains détenus sont simplement ses pions alors que d’autres sont ses propriétés, certains gardes sont ses maisons, Bellick, un hôtel, Falzone représente les dés – une mauvaise combinaison et... pfft.

Mais il jouait jusqu’à présent avec un jeu incomplet, il lui manquait une carte essentielle.

La salle de repos des gardes... la salle de repos des gardes est désormais son Boardwalk. Westmoreland lui permettra de repasser par la case départ et de toucher dix mille.

Et surtout, Michael est sa carte vous êtes libéré de prison – mais elle n’est pas toujours facilement jouable.

-O-


La prison est un jeu qui se joue à deux, pour Michael : lui contre tout le reste (et parfois même contre Lincoln qui s’est au départ montré quelque peu rétif). Il avance ses pions, pose ses jalons, agit avec soin et réflexion. Autant de réflexion qu’il peut prendre le temps d’effectuer, en tout cas : c’est une denrée qui lui est comptée. Tout comme le nombre de combinaisons qu’il peut tester.

La prison est son Mastermind très personnel, et il doit trouver le bon arrangement de couleurs dans les meilleurs délais, il ne peut pas se permettre d’aller jusqu’au bout de la grille.

Blanc pour Sara, rouge pour ses adversaires, jaune pour les intrus, vert pour les alliés, bleu pour Linc.

Et John et ses innombrables connexions sont son dernier pion noir ; il doit prendre garde au moment où il le placera.

-O-


Toute comparaison déplacée mise à part, c’est une sorte de jeu de stratégie : ils n’ont simplement pas les mêmes et parfois, elles entrent temporairement en conflit.

-FIN-


8 mars 2007

Post scriptum : ... et maintenant, je vais essayer de me sortir de l’esprit l’expression (très Chapeau Melon et Bottes de cuir-esque) "diabolical masterminds"... ;-)
 
 
Current Mood: irritatedirritated
 
 
 
Alo': PB | mike binoclealohomoraa on March 11th, 2007 09:38 pm (UTC)
fufufu. je suis fière. @^_^@

quand je t'ai donné les titres, j'ai vaguement essayé d'imaginer ce que tu pourrais en faire (ou ce que j'aurais pu en faire). pour "mastermind vs monopoly" (ou l'inverse), j'avais deux petites idées. la première est que tu prendrais au pied de la lettre le titre, c'est à dire qu'il y aurait une partie effective de Mastermind et de Monopoly. peut-être mini!lincoln et mini!Michael. La deuxième était que tu exploiterais cela d'une manière plus métaphorique, comme un affrontement de deux esprits. et après avoir lu quelques unes de tes fics, je n'ai pas été très étonnée à ce que tu utilises la seconde. par contre, là où j'ai été surprise, c'est que "monopoly" s'est avéré être Abruzzi. maintenant que j'y repense, c'est logique, mais je m'attendais tout de même à ce que ce fût Lincoln, probablement parce que j'étais un peu prisonnière de la première idée. :)
Clair de Lune: pb - teamclair_de_lune on March 13th, 2007 05:19 pm (UTC)
Je n'ai pas du tout pensé à Mini!Linc et Mini!Mike. J'ai eu l'idée en revisionnant un épisode de la saison 1, celui où ils piègent Abruzzi, et j'ai trouvé que le titre que tu m'avais donné collait bien à la situation : Abruzzi s'appuyant sur une organisation (ou lâché par l'organsiation), Michael plaçant ses pions. Et même si c'est très court, je suis contente d'avoir "utilisé" Abruzzi parce qu'en général, il ne m'inspire pas spécialement. Pas que je ne l'aime pas (contrairement à C-Note ou Tweener) mais... naaan, il ne m'inspire pas.
Oh, et j'avoue : Michael en carte "vous êtes libéré de prison" vient d'un de tes commentaires. Donc, doublement merci :-p