?

Log in

No account? Create an account
 
 
16 February 2007 @ 05:23 pm
Prison Break - La Manoeuvre Tancredi  
Titre : La Manoeuvre Tancredi
Auteur : clair_de_lune
Spoilers : Saison 2, épisode 16
Public : Tout public (mais ne disposant de préférence d’aucune bribe de bon sens)
Notes : Euh, quand j’ai dit que Télécommandé était le truc le plus proche d’une crackfic que j’écrirais ? Oui, eh bien, j’avais tort. Vraiment, vraiment très tort. Pour Pim, qui, en toute logique, doit savoir pourquoi.


Elle en a marre.

Ras le bol, ras la casquette, ras la hotte, plein le dos.

Elle ne voit pas pourquoi elle devrait accepter d’être shippée, fluffée, angstée, drama-ée avec un type qui l’a utilisée, qui n’en veut qu’à sa clef et qui n’a rien d’autre à lui proposer comme solution à toutes les emmerdes qui lui sont tombées sur le coin du nez que la fuite dans un pays ne connaissant pas l’extradition. Et qui l’embrasse dans les toilettes d’un train. Les toilettes. Elles étaient relativement télégéniques, OK, mais ça reste des toilettes.

Non mais vraiment, le Panama. C’est ça, sa "solution pour tout arranger" (© Michael Scofield) ? Ha !

Elle répète : Ha !

-O-


Elle a choisi d’appeler ça la Manoeuvre Tancredi (© Sara Tancredi). Ca sonne bien. Evidemment, ça nécessite un minimum de Planification (et voilà qu’elle se met à penser ça avec une majuscule elle aussi), mais tout ce qui ressemble à un cordon peut faire l’affaire. Cordelette de veste. Ceinture. Bretelle de soutien-gorge (elle voudrait voir leurs têtes si elle leur faisait un coup pareil, tiens).

Elle décide que c’est le Moment ou Jamais d’utiliser la Manoeuvre Tancredi sur Michael. Dont acte. Planification Boy gigote pour échapper au cordon, tandis que Lincoln n’ose pas bouger au cas où il lui viendrait l’idée de tirer un peu plus sur la cordelette et d’endommager son petit frère. Kellerman ne bouge pas non plus. Parce que bon... ce n’est pas comme si Kellerman n’avait jamais eu envie d’utiliser la Manoeuvre Tancredi sur les Burrows-Scofield, c’est juste qu’il n’a pas eu le cran de le faire. Dégonflé.

Elle profite de la stupéfaction ambiante pour ordonner (ouais, ordonner, le mot lui plaît) à Kellerman d’appeler les flics. Puis de ligoter Lincoln. Puis Planification Boy qui n’avait certainement pas prévu un tel retournement de situation. Il essaye de lui répéter que c’est réel, tout ce qu’il y a entre eux, c’est réel. Mmh, réel. Moins réel que les cordes autour de ses poignets et de ses chevilles, hein.

« Et moi ? » demande Kellerman avec une vague inquiétude, et elle se souvient qu’il est en train d’essayer d’entuber la Compagnie, la Présidente, les Services Secrets, le FBI, et Dieu sait qui encore. Son E-35 et quelques [1] est des plus médiocres.

« Toi ? Panama. Avec moi. Planification Boy doit avoir un plan de secours pour le plan de secours du plan de secours. Suffit de trouver où c’est planqué sur son tatouage.

- Panama ensemble ? » Il rayonne littéralement. Ben oui, il peut. Planification Boy et son grand frère, un peu moins. « On mangera des crack-pies ? »

Elle hausse les sourcils. C’est ça. S’il croit ça, c’est qu’il a déjà commencé à abuser desdits crack-pies. Mais elle ne dit rien parce que la Manoeuvre Tancredi s’accorde bien avec le système du bâton et de la carotte.

« Peut-être bien. »

Elle est nettement moins shippable, fluffable, angstable, drama-able, hein, maintenant ?

-O-


Elle bronze sur une plage du Panama, les doigts posés sur la cordelette du haut de son bikini.

-FIN-


15 février 2007

1. Espérance de vie à 35 ans (et quelques). Parce que mes très lointains cours de démographie ont choisi, Dieu sait pourquoi, ce moment pour ressortir.
 
 
Current Mood: crankycranky
 
 
 
(Deleted comment)
Clair de Lune: cj - aieclair_de_lune on February 18th, 2007 01:07 pm (UTC)
Disons que c'est une autre approche de la situation par Sara *bweg*
cinnamonly: Meredithcinnamonly on February 19th, 2007 04:00 pm (UTC)
Bad Bad Sara
C'est incroyable comment en quelques lignes tu me fais apprécier Miss Tancredi.
Alors que je la trouve lisse dans la série, tu arrives à lui donner une profondeur que les scénaristes n'arrivent pas à faire...

J'adore et la cerise sur le gâteau reste "Elle bronze sur une plage du Panama, les doigts posés sur la cordelette du haut de son bikini".
Clair de Lune: pb - saraclair_de_lune on February 19th, 2007 10:53 pm (UTC)
Re: Bad Bad Sara
Oh, tu n'apprécies pas trop Sara ? :'-( J'ai une affection tout simplement ridicule pour certains des personnages, dont Sara.
Mais en tout cas, merci :-)

la cerise sur le gâteau reste "Elle bronze sur une plage du Panama, les doigts posés sur la cordelette du haut de son bikini".
J'ai ajouté la dernière phrase après coup, pensant que ce serait bien d'en revenir à la cordelette *grin*
cinnamonlycinnamonly on February 20th, 2007 07:33 pm (UTC)
Re: Bad Bad Sara
Ce n'est pas que je n'aime pas Sara, mais je pense que les scénaristes n'ont pas vraiment fait de leur mieux pour lui construire un caractère intéressant lors de la saison 1.
Bien entendu, Sara n'est pas le point central de la série, mais je pense qu'ils auraient pu en faire quelque chose de mieux, de moins lisse.
J'avoue quand même que mon avis a un peu évolué depuis la saison 2, où elle se révèle peu à peu.

En tout cas, il est clair que je préfère TA Sara à celle des scénaristes de Prison Break :)

Et pour la cordelette, encore toutes mes félicitations, c'est royal!
Alo'alohomoraa on February 23rd, 2007 08:34 pm (UTC)
je fluffe à donf' Michael et Sara, ça ne m'empêche pas de trouver cette fic' vraiment drôle XD. le putsch de Sara Tancredi, impayable. j'imagine très bien la tête des personnages, des auteurs et des spectateurs si cela se produisait (heureusement que Veronica n'a pas eu le temps d'avoir une idée pareille !)
et puis non seulement c'est drôle, mais en plus très bien écrit, fluide, imagé. j'aime beaucoup :)
Clair de Lune: s.w.calliesclair_de_lune on February 24th, 2007 04:26 pm (UTC)
Merci ;-) En temps normal, je suis moi-même une indécrottable shippeuse mais récemment, j'ai un peu abusé de ce côté-là et il me fallait quelque chose pour changer un peu de perpsective *grin*