?

Log in

 
 
07 August 2008 @ 10:14 am
Prison Break - En preuve d'affection  
Titre : En preuve d’affection
Auteur : clair_de_lune
Demandé par : bambie_mag
Couple et/ou personnages : Lincoln, Sara. Un petit peu Lincoln/Sara.
Prompt : Sara est triste, « tu connais Michael non ? », L’un des personnages fait référence au passé (pas forcément un passé commun, et ça ne doit pas être pour raconter ce qui a rendu Sara triste)
Public : PG
Mots : ~ 855
Disclaimer : Ils ne sont pas à moi. Je les emprunte un instant et les rends dans quelques lignes.
Résumé : Ils s’observent, s’étudient et se jaugent avec une circonspection non dénuée d’affection. (Post-série)
Notes : Au temps pour la référence au passé... sauf si l’on veut bien considérer le premier paragraphe comme tel ;-) Ecrit pour pbff_echange. Merci à camille_miko pour le coup d’oeil.


Ils s’observent, s’étudient et se jaugent avec une circonspection non dénuée d’affection. Ici, maintenant, les rôles ne sont plus aussi strictement tenus. Sara ne se sent plus obligée d’observer une distance professionnelle de bon aloi ; en réalité, elle n’a plus aucune raison de maintenir une distance professionnelle de bon aloi. Lincoln n’a plus besoin d’offrir une façade impénétrable. S’il lui arrive de le faire malgré tout – c’est dans sa nature – il n’en reste pas moins que la façade se fissure et se craquelle. Sans qu’il n’y prenne garde, Sara s’est faufilée à l’intérieur et il a commencé à se soucier d’elle. Pour Michael et LJ dans un premier temps, parce qu’elle comptait pour eux. Pour elle-même ensuite. Vraiment se soucier d’elle. S’inquiéter d’elle, s’inquiéter pour elle parfois.

Comme quand elle traîne cette chape de tristesse depuis deux jours. Il a envie de... il ne sait pas quoi, au juste. Peut-être de la secouer et de lui rappeler qu’elle a affronté bien pire. Sauf que pile à cet instant-là, il réalise qu’il ne sait pas, en réalité quel est le problème ; l’interroger ne servira à rien, elle ne lui répondra pas. Elle a la tête dure, et entre Mike et lui, il a des points de comparaison, il sait de quoi il parle.

Perdue dans ses pensées, une expression morne lui tirant les traits, elle le regarde à peine quand elle ouvre la portière de la voiture pour se glisser sur le siège avant près de lui. Il lui faut quelques secondes, une fois à l’intérieur, pour jeter un coup d’oeil par-dessus son épaule et réaliser qu’ils ne sont que tous les deux.

« Michael ne devait pas nous rejoindre ? remarque-t-elle.

— Tu le connais, non ? Il a appelé pour dire qu’il bosse sur un truc. Il sera un peu en retard. Il nous retrouvera sur place. »

Il y a des excuses dans son ton. Il ne peut s’empêcher de se demander si les rôles se sont inversés entre Michael et lui pour qu’il semble s’excuser pour son frère. Non que ça semble réellement nécessaire, ceci étant dit : Sara hausse simplement les épaules et désigne d’un geste du menton la rue encombrée devant eux.

« On y va, alors ? »

Il agrippe le volant, exaspération et impuissance se mêlant. Il n’est pas le genre de type qui aime marcher sur des oeufs ; il n’est pas non plus le genre de type qui aime se complaire dans des démonstrations sentimentales, et il inclut là-dedans le fait de demander avec sollicitude, comme en serait capable Michael ou même LJ, T’es sûre que tout va bien, Sara ?

Faute de mieux, il lui passe un bras autour des épaules en marmonnant « Ca va s’arranger, » et la serre contre lui. Un peu trop brusquement et un peu trop fort, assez pour que le nez de Sara s’écrase dans son cou, et elle laisse échapper une petite protestation. Elle ne cherche pas à se dégager, cependant. Elle reste bien un peu figée pendant une ou deux secondes, embarras ou résistance instinctive, avant de se détendre. Il sent les muscles se décontracter sous son bras et, pour ce qu’il en sait, c’est peut-être bien la première fois en deux jours que ça arrive. Ils restent ainsi sans bouger, dans la voiture garée en pleine rue, jusqu’à ce qu’elle marmonne quelque chose contre lui.

« Hein ? demande-t-il en penchant un peu la tête sur le côté.

— Tu piques, tu m’étouffes et tu sens la cigarette. »

Son expression est toujours un peu sombre, un peu morose, mais elle a redressé les épaules, relevé le menton, un éclair de combativité est revenu dans son regard. Et – considérant ce qu’elle vient juste de dire – il risque d’en faire les frais sous peu. Neuf chances sur dix qu’elle balance une remarque sur les bienfaits du rasage ou sur le fait qu’il n’a quand même pas échappé à la chaise électrique et à tout ce qui a suivi pour succomber aux effets du tabagisme.

Avant qu’elle n’ait le temps de dire quoi que ce soit, il penche la tête vers elle et lui dépose un baiser bruyant sur la bouche. En partie pour la faire taire, songeant qu’avec un peu de chance, ça va la plonger dans un silence stupéfait le temps qu’ils arrivent à destination. Et en partie parce qu’il apprécie la sollicitude qui se planque habituellement sous ses petites piques.

Le bruit du baiser claque et résonne dans la voiture. Lincoln ne s’attardera pas sur le fait que le contact a été agréable – pas agréable-amical, juste... agréable – ni sur l’idée que Sara peut bien ouvrir de grands yeux, elle n’en proteste pas pour autant. Sourcils froncés, elle presse légèrement ses lèvres l’une contre l’autre et se frotte le menton du bout des doigts.

« Pour ton prochain anniversaire, je t’offre un rasoir. »

Ouais. Au temps pour le fait de la réduire au silence sur le sujet.

Ils s’observent, s’étudient et se jaugent avec une circonspection non dénuée d’affection ; il veut bien reconnaître que leurs méthodes et démonstrations gagneraient parfois à être affinées.

Ou peut-être pas.

-Fin-


Les fics adorent être commentées ;)
26 juillet 2008-2 août
 
 
Current Mood: lethargiclethargic
 
 
 
sassy, classy, and a bit smart-assy: SWCDOMcomicconbadboy_fangirl on August 7th, 2008 03:54 pm (UTC)
You wrote Linc/Sara??? Are you going to translate it? *makes puppy eyes*
Clair de Lune: pb - sara3clair_de_lune on August 7th, 2008 05:28 pm (UTC)
lol, kind of. In a Michael/Sara implied context. Let's say it's quite friendly, except for a tiny inappropriate kiss ;)
*grabs dictionary*
sassy, classy, and a bit smart-assy: LincSaraCarbadboy_fangirl on August 7th, 2008 06:37 pm (UTC)
They're my OTP, I'll take whatever I can get! *g*
Clair de Lune: pb - sara3clair_de_lune on August 7th, 2008 08:58 pm (UTC)
See? Just a hint ;)
chromosome_ascendant_schtroumpfchromo_2003 on August 8th, 2008 11:29 am (UTC)
Si c'est pour faire plaisir à la fic, alors...

C'est très sympa, très fluide, et surtout très crédible (*flippe flippe flippe flippe*) : je te DETESTE !!!

Bouh bouh bouh... mais heu ! Et pov' Michael, dans tout ça, hein ?

Bon, la crise de fangirl hystérique est passée, soyons construtifs : ton style est toujours aussi agréâble à lire, la fic s'enchaîne bien, mais au moment où ils montent dans la voiture, j'ai eu un peu de mal à comprendre qui faisait quoi et qui disait quoi. C'est peut-être juste moi qui fatigue (vendredi aprem, tout ça^^), mais c'est un peu dommage ; ça casse le rythme.

Merci beaucoup en tout cas !!!
Clair de Lune: pb - lincolnclair_de_lune on August 8th, 2008 11:53 am (UTC)
Si c'est pour faire plaisir à la fic, alors...

A un moment, j'écrivais "les commentaires font plaisir à Michael"... Ca ne coûte rien, hein ? *g*

C'est très sympa, très fluide, et surtout très crédible (*flippe flippe flippe flippe*) : je te DETESTE !!!

Mais non, mais non. Ce n'est pas *vraiment* du Lincon/Sara. Comme je le disais au-dessus, juste un tout petit bisou un peu déplacé *bweg*

au moment où ils montent dans la voiture, j'ai eu un peu de mal à comprendre qui faisait quoi et qui disait quoi.

J'ai légèrement modifié. Espérons que c'est plus clair ;)

Merci à toi :)
Anna: kissanna_tarawiel on August 8th, 2008 02:30 pm (UTC)
Ca devrait être interdit d'aimer lire ce genre de choses franchement. Ca a beau être un tout petit baiser de rien du tout... ça reste un baiser! Namého ! Mais bizarrement, il passe très bien. Parce que ce n'est pas dénué d'humour et qu'on ne tombe pas non plus dans le cliché de la culpabilité, vis-à-vis du frangin, toussa toussa.
Clair de Lune: pb - sara3clair_de_lune on August 9th, 2008 09:40 pm (UTC)
Oooh, mais c'est même pas un baiser, juste un bisou *bweg*
Suis contente que tu aies aimé - même si ce devrait être interdit ;)
dblelu on August 8th, 2008 07:08 pm (UTC)
Très bonne histoire, le style est fluide et moi je n'ai pas eu de problèmes pour comprendre qui fait quoi donc les modifications doivent être bonnes!
J'aime les interactions Lincoln, Sara sans relation de trahison avec Michael car quand même ça serait le pompon après les sacrifices du petit frère ! Par contre le baiser de l'histoire n'est pas dérangeant,il est taquin, pour la faire taire, pas romantique, ni passionné.
Le lincoln de l'histoire est bien contrairement à beaucoup d'histoires le faisant passer pour un boulet, là il colle au personnage original de la série.
Sara reste caustique et fidèle à elle même, c'est comme ça qu'on l'aime.
Tu nous donnes des scènes bonus qui pourraient être dans la série, enfin série écrite car ça manque d'action à l'écran pour un format de 42 minutes quoi que !!
Ça me ravie, merci pour la petite scène.
Clair de Luneclair_de_lune on August 9th, 2008 09:40 pm (UTC)
je n'ai pas eu de problèmes pour comprendre qui fait quoi donc les modifications doivent être bonnes!

Merci pour la confirmation.

J'aime les interactions Lincoln, Sara sans relation de trahison avec Michael car quand même ça serait le pompon après les sacrifices du petit frère !

Tant mieux parce que ce n'est vraiment pas ce que j'avais en tête. Je voulais quelque chose un peu en demi-teinte - le prompt s'y prêtait - mais certainement pas verser dans le drama ou le triangle amoureux.

Le lincoln de l'histoire est bien contrairement à beaucoup d'histoires le faisant passer pour un boulet, là il colle au personnage original de la série.

J'aime bien le personnage. Je me moque un peu parfois, mais j'essaye de ne pas le boulettiser, le pov' chou. Je crois que j'ai plutôt tendance à le rendre un peu trop sympathique parfois alros que lorsque l'on regarde un peu, il ne l'est finalament pas tant que ça, dans la série.

Merci ;)
bambie_mag on August 9th, 2008 12:14 am (UTC)
Au temps pour la référence au passé... sauf si l’on veut bien considérer le premier paragraphe comme tel ;-)
Effectivement, on peut considérer qu'il y a une référence au passé dans le premier paragraphe...

Quand j'ai proposé ce prompt, j'avais une idée très précise en tête sûrement parce que j'avais moi-même écrit une scène un peu dans le même genre. Et je suis très contente de ce que ça donne. Tu respectes vraiment bien le personnage de Linc tel qu'on le connait dans la série : Un peu bourru, pas trop sentimental, ni dénué de compassion (j'ai moi-même un peu de mal à enlever le côté sentimentaliste ! lol)... C'est un bon apperçu de ce que pourrait être la relation Lincoln / Sara dans la série.

Le baiser était tout simple, coulant presque de source. Et surtout, il ne peut provoquer en rien des remords vis-à-vis de Michael, ce qui est une bonne chose.

Enfin, j'aime les petites "piques" que Sara lance à Linc. C'est exactement ce genre de relation que j'aime à imaginer entre eux.

Merci beaucoup pour cette fic.
Clair de Lune: pb - trio2clair_de_lune on August 9th, 2008 09:41 pm (UTC)
C'est amusant que ce baiser fasse couler de l'encre (virtuelle) parce que j'ai failli ne pas l'écrire et arrêter la fic avant et/ou finir un peu différemment. Je ne me souviens plus exactement ce que j'avais en tête, mais j'ai hésite avant d'écrire cette fin. Il m'a semblé me souvenir que tu avais un petit faible pour ce pairing, donc... un petit bisou pour un petit faible.

Ton "interdiction" de faire référence au passé pour expliquer l'état d'esprit de Sara m'a à la fois compliqué et simplifié la tâche. Compliqué parce que je craignais que la moindre explication ne brise la-dite interdiction. Du coup, j'ai présenté ça du point de vue de Lincoln en jouant sur son ignorance. J'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir botté en touche ;-)

C'est un bon apperçu de ce que pourrait être la relation Lincoln / Sara dans la série.

Merci. On n'en a pas vu grand-chsoe jusqu'à présent dans la série. J'espère que la saison 4 corrigera ça.

Et surtout, il ne peut provoquer en rien des remords vis-à-vis de Michael, ce qui est une bonne chose.

Je reste une shippeuse Michael/Sara contraitement à ce que l'on pourrait croire *g* Et du point de vue de la fic, ceserait un peu contraire à l'objectif, qui est de consoler Sara, n'est-ce pas ?

Je suis ravie que ça colle à ce que tu attendais et je te remercie pour le feedback.