?

Log in

 
 
02 August 2008 @ 06:01 pm
Prison Break - Entre deux eaux  
Titre : Entre deux eaux
Auteur : clair_de_lune
Demandé par : camille_miko
Couple et/ou personnages : Lincoln, Michael/Sucre (Michael/Lincoln)
Prompt : La réaction de Lincoln (qui n'a jamais cédé à leurs désirs mutuels) face à la relation de Michael et Sucre.
Public : PG-13 (R pour le sujet)
Mots : ~ 770
Disclaimer : Ils ne sont pas à moi. Je les emprunte un instant et les rends dans quelques lignes.
Résumé : Lincoln n’a pas encore tout à fait pris de décision sur le sujet.
Notes : Ecrit pour pbff_echange. Merci à niennanou pour la beta-lecture.


Il se passe quelque chose, Lincoln le réalise quelques heures après que Michael et lui ont enterré leur père.

"Quelque chose" est une façon neutre, non descriptive, de présenter la situation. Lincoln ne souhaite pas réellement imaginer jusqu’où ça a pu aller, mais il en a une assez bonne idée. Michael peut bien se montrer distant et impénétrable envers qui que ce soit, il ne la lui fait pas à lui. Lincoln connaît ces regards, cette façon de parler, d’effleurer de la main sans tout à fait toucher, ce demi-sourire. Il en a été le destinataire pendant des années. L’est encore parfois. Ce n’est jamais allé plus loin qu’une étreinte un peu trop étroite et, en une ou deux occasions, un baiser malencontreusement – ou pas – déposé au coin des lèvres. Il n’a jamais cédé, jamais laissé la situation déraper ; il veut croire que, malgré tout, Michael n’aurait pas cédé non plus si Lincoln lui en avait donné l’opportunité. A leur façon, ils sont restés dans les limites du raisonnable. Ca ne rend pas les choses plus simples aujourd’hui.

Il a laissé Michael seul dans la voiture avec Sucre pendant cinq minutes. Quand il revient, les deux hommes sont silencieux, Sucre le regard fixé au loin, Michael concentré sur le bout de papier qu’il plie et replie entre ses doigts. Ils sont légèrement haletants, comme si c’étaient eux et non Linc qui venaient de piquer un cent mètres, les yeux de Sucre un peu trop brillants, les joues et le cou de Michael un peu rouges, la tension entre eux palpable.

OK. Lincoln s’assoit derrière le volant et s’y agrippe, se force à respirer calmement. OK.

Il remercierait presque Sucre parce que, malgré ses joues rouges et son regard triste, une certaine sérénité se dégage de Michael. Parce que pour la première fois, le lien un peu trop étroit entre Michael et lui se distend et laisse de la place pour quelqu’un d’autre, rendant leur relation un peu plus saine. Un peu moins extravagante, en tout cas. Pour cela, Lincoln remercierait presque Sucre. Ou lui collerait une droite. Lincoln n’a pas encore tout à fait pris de décision sur le sujet.

Il envierait presque Sucre de pouvoir toucher, embrasser, caresser Michael, de pouvoir le désirer sans avoir à se sentir coupable. Lincoln parierait que Sucre se sent coupable, mais le mec n’a vraiment aucune idée de ce qu’est un véritable sentiment de culpabilité – le genre qui vous tient éveillé des heures et vous plie au-dessus de la cuvette des chiottes au petit matin, un goût de bile dans la bouche. Il l’envierait presque, mais il n’en est pas tout à fait là parce qu’entre passion déjantée et affection fraternelle, Lincoln a choisi l’affection ; il est presque sûr qu’il reste une pointe de passion et qu’il est, en fin de compte, gagnant.

Il mettrait presque Sucre en garde, le prendrait à part pour lui glisser en quelques mots que si Michael souffre d’une façon ou d’une autre par sa faute, alors Lincoln appliquera les mesures qui s’imposent. Michael a suffisamment souffert. Mais Sucre ose à peine croiser son regard : soit il redoute la réaction de Lincoln si celui-ci connaissait l’étendue du quelque chose entre Michael et lui, soit il sait d’ores et déjà à quoi s’en tenir.

« Tu démarres, Linc ? »

La main de Michael lui effleurant négligemment le bras le brûle à travers la manche de sa chemise. Il l’imagine posée sur la peau de Sucre, glissant et caressant, il imagine les mains de Sucre posées sur Michael, et il a envie de cogner sur quelque chose ou sur quelqu’un. Sucre probablement, Michael peut-être. Il a aussi envie de soupirer de soulagement et de se répéter tel un mantra que c’est mieux ainsi.

Les mains toujours serrées sur le volant, il tourne lentement la tête vers son frère et le dévisage. Il serait curieux de savoir ce que ferait Sucre s’il se penchait et embrassait Michael, là, maintenant, devant lui. Il se demande comment Michael réagirait. Il ne le fera pas parce qu’il ne veut pas tout foutre en l’air pour Michael, l’exposer aux questions et interrogations de Sucre. Il ne veut pas, non plus, savoir si Sucre est pour Michael un second choix, un choix faute de mieux. Ce ne serait juste ni pour Sucre, ni pour Michael ni pour lui.

Il y a de la tendresse, une pointe d’amusement et des excuses dans le regard que lui rend Michael. Et aussi, en dépit de la situation, une certaine jubilation. Lincoln soupire. En attendant d’arriver à décider s’il doit serrer la main de Sucre pour ça ou lui casser la gueule, il démarre et s’engage sur la route.

-Fin-


Les fics adorent être commentées ;)
10-17 juillet 2008

Je triche et poste un peu en avance. Ici, en tout cas.
Juste comme ça, il reste des prompts à adopter... ;)
 
 
Current Mood: weirdweird
 
 
 
chromosome_ascendant_schtroumpfchromo_2003 on August 2nd, 2008 04:40 pm (UTC)
Couiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine

J'aime beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup ce prompt : le triangle, qui est en fait plus un duo avec Sucre balancé au milieu de tout ça^^, la réaction mitigée de Lincoln, très très juste je trouve, et Michael, dont on finit par se demander s'il n'a pas encore Planifié ça pour faire réagir Lincolm.

Merci beaucoup !!!^^

Et désolée de ne pas avoir participé l'échange pour le moment, je manque de temps et d'inspiration pour écrire quelque chose de bien.
Clair de Lune: pb - michael2clair_de_lune on August 2nd, 2008 06:31 pm (UTC)
le triangle, qui est en fait plus un duo avec Sucre balancé au milieu de tout ça^^

Je sais :-p Je redoutais que la prompteuse ne s'estime un peu flouée dans l'histoire. J'ai du mal avec le pairing Michael/Sucre malgré les diverses tentatives de camille_miko.

Michael, dont on finit par se demander s'il n'a pas encore Planifié ça pour faire réagir Lincoln.

Ce n'était pas mon intention, mais j'ai bien peur que le "jubilation" à la fin ne donne quelque peu cette impression. Je ne suis pas arrivée à trouver le bon terme ou la bonne phrase. D'un autre côté... va savoir, avec Michael ^^

Et désolée de ne pas avoir participé l'échange pour le moment, je manque de temps et d'inspiration pour écrire quelque chose de bien.

Il y a encore quelques jours si jamais le temps et l'inspiration te viennent. Et en fonction de la façon dont les choses vont se dérouler, j'organiserai éventuellement un autre round en septembre, de toute façon.

Merci à toi :-)
~Camille-Miko~camille_miko on August 2nd, 2008 05:14 pm (UTC)
&hearts

C'est merveilleux *____* Exactement dans l'esprit de Lincoln. *couiiiiiiiiiiine*
Michael est un sale manipulateur ou alors, il est totalement inconscient !

Je viens de me rendre compte que ça serait aussi intéressant à exploiter avec Sara...
Clair de Lune: pb - michael sucreclair_de_lune on August 2nd, 2008 06:32 pm (UTC)
Michael est un sale manipulateur ou alors, il est totalement inconscient !

Michael est un sale manipulateur. Un manipulateur, en tout cas. Mais dans ce cas-là, je visais plutôt l'inconscience ou, au moins, la non-culpabilité. Comme je le disais à chromo_2003, le "jubilation" à la fin est un peu cafouilleux. J'en étais consciente en postant, mais je ne suis pas arrivée à corriger *boude*

Je viens de me rendre compte que ça serait aussi intéressant à exploiter avec Sara...

lol, sans doute, mais je ne l'écrirai pas :-p
Dans mon idée, la fin de Kaléidoscope montre déjà Michael infichu de vraiment choisir entre les deux. C'est très implicite, hein *g* mais ça a été écrit dans cet esprit-là et c'est le maximum que je puisse faire.

Merci pour le commentaire :-)

Edited at 2008-08-02 06:33 pm (UTC)
Cybèle Adamcybeleadam on August 2nd, 2008 07:49 pm (UTC)
Je manque de mots pour exprimer ce que je pense... Cette indécision est très compréhensible, les deux options pouvant aussi bien l'une que l'autre constituer une réaction crédible. J'aime vraiment beaucoup l'idée. En plus, comme toujours, c'est très très bien écrit, donc on y croit encore plus facilement.
Clair de Luneclair_de_lune on August 5th, 2008 09:33 pm (UTC)
J'ai un peu l'impression d'avoir éludé la question, mais d'un autre côté, vu le sujet, j'imagine mal Lincoln ayant un avis tranché ^_^
Merci ;)
Cybeliacybelia on August 3rd, 2008 12:41 pm (UTC)
J'aime beaucoup cette fic. Surtout la façon dont tu décris les pensées de Linc et la façon dont il n'a jamais laissé les choses déraper.
Clair de Luneclair_de_lune on August 5th, 2008 09:35 pm (UTC)
Merci :)
J'ai tendance à penser que Lincoln est plus "raisonnable" que Michael, en tout cas pour certaines choses.
bambie_mag on August 7th, 2008 08:22 pm (UTC)
Bon mon PC a bugué donc je te résume seulement mon com précédent :

J'aime beaucoup l'ambiguité qui se dégage de cette fic.

Voir Linc hésité entre la jalousie et l'envie de voir son frère heureux avec un autre que lui est plutôt sympa.

Moi j'aurais préféré voir un Linc jaloux à cause de Sara, mais ça n'aurait pas donné la même dimension à ta fic, donc, malgré ma "rédibition" pour les Linc/Mike ou les Linc/Sucre, j'ai apprécié cette fic tout en suggestion...


Clair de Lune: pb - trioclair_de_lune on August 8th, 2008 12:10 pm (UTC)
Moi j'aurais préféré voir un Linc jaloux à cause de Sara
Ah oui, mais jaloux de Sara ou jaloux de Michael ? *g*
En tout cas, tu sais ce qu'il te reste à faire si j'organise un autre round ;)

Je suis contente que ça t'ait plu en dépit des pairings ;) Merci pour le commentaire.