?

Log in

 
 
21 January 2007 @ 01:52 pm
Petits drabbles en vrac, deuxième édition  
Deuxième lot de petits drabbles. Aucun de sérieux, vu les prompts que l'on m'a donnés, je ne vois pas comment je pourrais écrire quelque chose de sérieux *grin* Le sujet initial se trouve toujours .

Et je ne suis arrivée à rien avec le "The West Wing, Sam et Toby, fillette" mais je continue de chercher ;-)

Titre : Mariage, hein ?
Ecrit pour : niennanou
Fandom : The West Wing
Personnages : Donna, Josh
Prompt : Mariage
Spoilers : Tout petit pour 3.15 Dead Irish Writers
Mots : environ 250

Notes : Pas vraiment une réussite. Mais ça faisait des lustres que j’avais envie d’écrire une fanfic entièrement dialoguée. Dont acte.

« Un mariage ?
- L’union de deux personnes, Josh. Pour la vie, si tout va bien.
- Je sais ce que c’est.
- Et si tout ne va pas bien, ça permet aux innombrables avocats de ce pays d’égayer leur quotidien.
- Je suis avocat, Donna.
- Non, tu ne l’es pas, pas vraiment. Tu m’accompagnerais ?
- Au mariage ?
- Oui, au mariage, pas au bal d’anniversaire de FLOTUS.
- Auquel tu n’as pas pu assister la dernière fois, parce que tu étais Canadienne...
- Josh...
- Oui, le mariage. Le mariage de qui ?
- Tu ne les connais pas.
- Alors pourquoi est-ce que je suis invité ?
- Typique. Fais dégonfler ton ego, tu n’es pas invité. Je suis invitée, avec un cavalier.
- Et tu voudrais que je t’accompagne.
- Je commence à avoir des doutes.
- Est-ce que ça implique que je devrai également t’accompagner faire les boutiques pour acheter la robe et toutes les fanfreluches que les femmes achètent avec leurs robes ?
- Seulement si tu as envie de passer une journée à tourner autour des cabines d’essayage.
- OK, alors. Et est-ce qu’il faudra danser ?
- Tu sais quoi, Josh ? Laisse tomber. Si tu ne veux pas, je demanderai à Sam. Charlie. Toby. Leo. CJ.
- Je ne crois pas que Toby sache vraiment danser. Et CJ est trop...
- Joshua...
- Un mariage, hein ? Tu vas essayer d’attraper le bouquet ? »

P.S. : Tu ne pensais quand même pas que j'allais partir sur leur mariage, hein ? *bweg* à mon tour

-=-


Titre : Pouvoir exécutif
Ecrit pour : niennanou
Fandom : The West Wing
Personnages : POTUS, Toby
Prompt : Rognon
Spoilers : ---
Mots : environ 200

La cuisine de la Résidence est petite, familiale et bien équipée. Mais Toby n’a toujours pas compris pourquoi ils doivent faire ça ici au lieu de profiter des cuisines rutilantes et vastes de l’Aile Ouest. Il y a une raison, il y a forcément une raison, le Président a cette façon de tourner ses réponses typique des jours où il veut éviter un sujet donné.

Il lui tend le paquet de rognons et lui demande des les laver. « A l’eau vinaigrée, Toby.

- Je sais comment ça se prépare, Monsieur. »

Toby n’a toujours pas compris pourquoi ils doivent cuisiner ça ici au lieu de simplement...

« Parce qu’Abbey ne veut pas que j’aille dans les cuisines, laisse tomber le Président avec une pointe d’exaspération masquant mal son embarras.

- Monsieur ? »

Il a un geste évasif de la main.

« Un malentendu avec le Chef, la dernière fois. Rien de sérieux.

- Juste assez pour que la Première Dame ne veuille plus que...

- Lavez les rognons, Ziegler.

- C’est un autre point que je souhaiterais soulever, Monsieur. Je lave les rognons et vous faites la sauce ?

- Séparation des pouvoirs, Toby, séparation des pouvoirs »

-=-


Titre : Pari
Ecrit pour : niennanou
Fandom : The West Wing
Personnages : CJ, Danny
Prompt : Tricoter
Spoilers : ---
Mots : environ 260

Il est debout sur le seuil du bureau et considère la scène avec quelque chose proche de l’effarement.

« Qu’est-ce que tu fais ? »

Ses yeux parcourent la pièce avec inquiétude. CJ est assise sur le petit canapé derrière la porte. Il y a des pelotes de laine autour d’elle. Sur les coussins. A ses pieds. Emmêlées.

« Je tricote, Danny.

- CJ, répète-t-il, qu’est-ce que tu fais ?

- Je tricote, dit-elle, les dents serrées. Ca me détend.

- Je vois ça, oui. » Il n’attend pas qu’elle l’invite à l’intérieur pour entrer et fermer la porte derrière lui. Il ne pense pas que laisser la porte du bureau ouverte maintenant fasse beaucoup pour contribuer à sa dignité, et sa dignité est quelque chose dont elle a besoin pour être prise au sérieux par le corps de presse de la Maison Blanche.

Lui, c’est différent. Il la prend toujours au sérieux. Même quand elle est en train de tenir des aiguilles à tricoter comme s’il s’agissait de baguettes chinoises.

« CJ...

- J’ai perdu un pari, grogne-t-elle, OK ? J’ai perdu un pari.

- Contre qui ?

- Peu importe. J’ai perdu et je dois tricoter une écharpe.

- Est-ce que tu connais seulement le point mousse ? » Elle lève vers lui un regard soudain plein d’espoir. Oh oui, pense-t-il. Si pour sauver la damoiselle en détresse il doit lui apprendre le point mousse, qu’il en soit ainsi. Il s’assoit près d’elle et... « CJ... ce ne serait pas les couleurs de Notre Dame ? »

-=-


Titre : Toutes les fois
Ecrit pour : niennanou
Fandom : Code Quantum
Personnages : Sam, Al
Prompt : Fourchette
Spoilers : ---
Mots : environ 325

Notes : Oui bon... y’a bien une fourchette, en tout cas.

C’est pour toutes les fois où il abuse de sa condition d’hologramme.

Je verse deux ou trois louches de ragoût dans la grande assiette creuse et m’installe à la table de la cuisine sous le regard d’Al. Le regard attentif d’Al. Il me suit à travers la pièce et se penche presque par-dessus mon épaule, les narines inutilement frémissantes. Je le vois tendre le bras vers l’arrière et, à l’instant à sa main entre en contact avec, une chaise apparaît, futuriste dans la petite cuisine très années soixante où nous nous... où je me trouve. C’est presque comme s’il était assis à table avec moi et quelque chose dont je ne parviens pas à me souvenir me manque. J’essaye de ne pas penser à ma mémoire en gruyère, tandis qu’Al brandit la télécommande.

« Ma troisième femme faisait un ragoût à se damner..., commence-t-il.

- Al...

- ... mais toi, tu es là pour convaincre la gamine d’aller passer ces exams de maths, pas pour te remplir la panse. » Il regarde le contenu de mon assiette et s’il n’était pas holographique, je redouterais qu’il se mettre à saliver au-dessus. « Il est bon ? » ajoute-t-il.

Je pousse gentiment une fourchette dans sa direction « Divin. Goûte. » et il essaye machinalement de l’attraper.

Sa main passe au travers. Passe au travers de l’assiette et de la table. Il me foudroie du regard et expulse dans ma direction un nuage de fumée qui ne peut (mal)heureusement pas m’atteindre. Je me dis que si un jour je rentre, je retrouverai sans doute le sol du caisson holographique couvert de cendre de cigare.

« Très drôle, Sam. Je vais te laisser te débrouiller tout seul, puisque c’est comme ça, Tina devait me montrer son nouveau... »

Je ne veux pas entendre.

Je récupère la fourchette et la lance dans l’évier – je ne sais pas pourquoi, elle n’a pas servi.

C’est pour toutes les fois où il abuse de sa condition d’hologramme, me dis-je en le regardant actionner la télécommande d’un air faussement exaspéré.

-=-


Titre : Point focal
Ecrit pour : niennanou
Fandom : Le Caméléon
Personnages : Mlle Parker, Broots
Prompt : Lingerie
Spoilers : ---
Mots : environ 190

Il ne sait pas pourquoi il focalise là-dessus.

Il l’a déjà vue en micro-jupe. En robe de soirée seconde peau. Dans des pantalons apparemment cousus sur elle. Avec des chemises auxquelles il semblait manquer quelques boutons.

Il ne sait vraiment pas pourquoi il focalise là-dessus ; ce qu’il sait sans l’ombre d’un doute, c’est qu’elle le transformera en pâtée pour chien si elle se rend compte de quelque chose.

Parker est assise à côté de lui dans la voiture, derrière le volant. L’encolure asymétrique de son corsage tombe un peu de côté et laisse apparaître, sur la peau pâle et trompeusement fragile de l’épaule, une fine double bretelle en soie noire, sobre et luxurieuse. Soyeuse sur la peau satinée. Il déglutit tant bien que mal.

Il transpire à grosses gouttes. Ou tout au moins, réalise-t-il en passant une main hésitante sur son front parfaitement sec, en a-t-il l’impression.

« Broots, dit-elle doucement en redémarrant quand le feu passe au vert, s’il vous gêne tant que ça, je peux l’enlever. » et il jurerait qu’une ombre de sourire lui plisse le coin des yeux.

Pour le coup, il transpire réellement à grosses gouttes.

-=-


Titre : Duckie
Ecrit pour : spinefox
Fandom : Prison Break
Personnages : Michael (adulte)
Prompt : canard en plastique (jaune, pour le bain)
Spoilers : Oh non... honnêtement, je ne pense pas que l’on verra ce genre de choses dans un épisode à venir.
Mots : environ 285

Notes : ... OK, tu l'auras voulu ^^

Il ne prend pas souvent de bains, il préfère les douches. Plus dynamisant, moins dévoreur de temps, plus écologique, plus efficient. Plus masculin, s’il doit vraiment s’engager sur ce train de pensée.

Mais quand exceptionnellement il prend un bain, il observe un certain rituel. Téléphones décrochés. Salle de bains impeccable. Pas de serviettes ou de vêtements traînant sur le sol (... non qu’il y en ait habituellement, en y réfléchissant...). Un morceau de musique classique. Un verre de vin rouge. Des sels de bains aux agrumes ou, faute de mieux, senteur marine (rien de sucré, vanillé ou fleuri, merci bien).

Les sels de bains sont un élément essentiel. Outre le fait qu’ils sont plus masculins que le bain moussant si, là aussi, il doit vraiment s’engager sur ce train de... ils lui permettent de repérer plus facilement Duckie. Parce qu’il l’a déjà perdu, dans un bain moussant, et s’agiter dans la baignoire à la recherche de Duckie n’a rien de particulièrement relaxant. Duckie est évasif, dans ces moments-là. Glissant. Savonneux. Insaisissable.

Duckie étant le canard de bain (en plastique jaune, avec un bec un tout petit peu plus foncé et de grands yeux bleus... une valeur sûre, un canard de bain agréablement traditionnel) que lui a offert Veronica pour son anniversaire. C’était une plaisanterie. La première fois qu’il a invité Duckie à partager sa baignoire était également une plaisanterie.

Puis il s’est dit qu’il était adulte et qu’il avait bien le droit, si l’envie lui prenait, de faire flotter un canard en plastique tout en savourant, sur fond de Mozart, son verre de Merlot ou de Cabernet Sauvignon dans son bain salé aux agrumes.

Ce n’est pas comme si quelqu’un allait le savoir.

-=-

20-21 janvier 2007
 
 
Current Mood: creativecreative
 
 
 
Anna: geekanna_tarawiel on January 21st, 2007 03:12 pm (UTC)
J'ai tout aimé. J'ai ri, souri, et me suis rendue compte que j'aimais vraiment le Caméléon et Miss Parker. Je sais pas pourquoi, j'avais gommé cette série de mon esprit.

Séparation des pouvoirs, Toby, séparation des pouvoirs
C'est bien du Bartlet de tourner ça à son avantage, la Constitution :p

« Broots, dit-elle doucement en redémarrant quand le feu passe au vert, s’il vous gêne tant que ça, je peux l’enlever. »
Mwahahaha. Je l'imagine dire ça avec un calme olympien... L'est trop forte Miss Parker. Et Broots aussi.

Et alors pour ce qui est de la drabble PB, je vais pas citer, parce que faudrait que je fasse un copier coller de tout et ça n'aurait pas d'intérêt.
Sauf que maintenant, Michael, on est quelques uns à le savoir, pour Duckie... ^_^
Le must quand même, c'est que le dit Canard ait un nom. Ca c'est très fort...
(ça m'a fait penser qu'y a une fille dans ma promo qui fait collection des canards en plastiques)

(héhé, *bweg* c'est utile hein, comme sigle?)
Clair de Lune: cj - aieclair_de_lune on January 21st, 2007 04:04 pm (UTC)
j'aimais vraiment le Caméléon et Miss Parker.
Parker était le principal intérêt du Caméléon. Et Sydney, et Boots, et... bref, tout ce qui n'était pas Jarod. Plus on avançait dans la série moins j'aimais Jarod. Nanou a donné des prompts bizarres, mais pas cruels, elle m'a épargné Jarod :-p Je n'ai heureusement pas ce problème avec PB, j'aime les personnages principaux.

Pour ce qui est du nom du canard, je crois bien que c'est le seul élément du drabble auquel je n'ai pas réfléchi *g* C'est venu tout seul, et ça m'évitait en plus de répéter quinze fois "le canard" ^^

Oh et le *bweg* est trrrès utile. Sera sans doute fréquemment mis à contribution : merci pour cette info ^^
Nanou: brunoniennanou on January 21st, 2007 04:22 pm (UTC)
Ah tu ne peux pas savoir combien j'ai espéré que tu détournes cette histoire de mariage, c'était fait exprès. C'est tout bon, l'écharpe de Notre Dame, j'en ris encore, et les rognons ! omg.

Sam et Al, c'est toujours une valeur sûre et j'aime la façon dont tu cernes Broots, pauvre chose qu'il est. ^^

Tu vas avoir d'autres drabbles Karine je sens... ^^
Clair de Lune: cj - aieclair_de_lune on January 21st, 2007 09:28 pm (UTC)
Ah tu ne peux pas savoir combien j'ai espéré que tu détournes cette histoire de mariage, c'était fait exprès.

Il semblerait que ce week-end, on ait un système de communication tacite particulièrement efficace *dent*
Nanou: coincoinniennanou on January 21st, 2007 09:32 pm (UTC)
Nous sommes en phase. ^^
(Deleted comment)
Clair de Lune: s.w.calliesclair_de_lune on January 21st, 2007 09:21 pm (UTC)
Merci et ravie que tu aies apprécié le canard ;-)

Hum, j'ai des projets, disons plus modestement un projet pour Parker, mais pas du côté de la Compagnie (je ne sais pas si elle est si diabolique, je verrais plutôt Lyle pour ça). Je suis en train d'essayer d'écrire un ensemble de mini-crossovers avec d'autres séries et... bref, rien de très long, développé ou sérieux, juste quelques mini-crossovers.
Melie-ancolietearlemondrop on August 13th, 2008 06:27 pm (UTC)
Bon, je vais tenter de faire un commentaire un peu recherché,ce qui est plutot dur parce qu'en ce moment la seule chose qui me vient à l'esprit c'est "Hahahahahaha!".^^ Non, vraiment,j'adore tes fictions, parcequ'elles me rendent de bonne humeur à chaque fois (mêmes les tristes).
Et franchement,Michael et son canard de bain, c'est juste...Génial XD .
Bravo!
Clair de Luneclair_de_lune on August 14th, 2008 12:49 pm (UTC)
Honnêtement, le prompt était... tordu *grin*
Merci ;)